pitchy white logo
BlogÉditeur vidéoNos astuces pour créer une vidéo pour son entreprise

Nos astuces pour créer une vidéo pour son entreprise

Nos astuces pour créer une vidéo pour son entreprise

Pour créer une prochaine vidéo pour votre entreprise, suivez ces 5 conseils, et vous serez plus efficaces !

Ça y est ! Vous avez réussi à convaincre votre hiérarchie d’internaliser votre production vidéo, via un éditeur vidéo en ligne. Mais créer une vidéo vous-même, cela veut dire en produire plus, en interne, de façon régulière. Et pour cela, il va falloir être efficace, et prendre de bonnes habitudes, des pratiques de tournage et de montage qui vous feront gagner du temps.

1ère astuce : avant même de monter votre vidéo en ligne, rédigez un storyboard

Le storyboard, qu’est-ce que c’est ? C’est un support qui va vous servir de feuille de route. Votre vidéo est comme un film : elle peut être découpée en plusieurs scènes ou séquences (intro, question 1, réponse 1, question 2, réponse 2, conclusion, outro…). Le storyboard se présente comme une sorte de bande-dessinée : chaque case correspond à une scène de votre vidéo, et vous pourrez avoir une vue d’ensemble du rendu final.

Comment les intervenants vont-ils interagir dans votre vidéo ? Quel décor ? Quelle tenue si besoin ? Quels dialogues ? Quelle musique ? Tous ces éléments peuvent figurer sur votre storyboard, sur les lignes en bas des cases, pour avoir tous les éléments en mémoire.

👉 N’hésitez pas à lire notre article précédent si vous souhaitez créer un storyboard en ligne.

2ème astuce : déterminez les canaux de diffusion de la future vidéo créée

Ce choix des canaux de diffusion est lié avec les objectifs de cette vidéo. À quelle audience s’adresse-t-elle ? En fonction des canaux de diffusion, il faudra adapter le format :

Par exemple, pour vos réseaux sociaux (notamment Instagram et Tik Tok), il faudra non seulement privilégier le format vertical, mais également en profiter pour décliner votre vidéo principale en plusieurs vidéos très courtes, qui pourront rediriger vers la version intégrale.

Pour une diffusion en interne, privilégiez une newsletter, dont la vidéo pourrait être le principal (voire l’unique) contenu. Intégrer le mot “vidéo” à l’objet de votre mail augmentera considérablement le taux d’ouverture.

3ème astuce : pour créer votre vidéo, anticipez l’étape du tournage

La première étape va concerner le tournage, les rushs filmés que vous allez faire, soit dans vos locaux, soit dans un endroit réservé à l’avance. Anticiper le tournage, cela veut dire avoir déjà pris en compte les éléments nécessaires à une bonne captation.

Choisissez avec soin le lieu de tournage, car c’est lui qui va ‘décorer” votre vidéo, et donc, par la même occasion, véhiculer l’image de votre entreprise. Si derrière la personne interviewée, on ne voit que des murs gris et tristes, ça ne donne pas envie de postuler chez vous. Il va donc falloir choisir un lieu :

  • bien éclairé : dans une vidéo corporate, on privilégie les éclairage naturels, et surtout, on évite le contre-jour.
  • pas trop bruyant : évitez les open spaces avec beaucoup de passage, des gens en appel toute la journée, ou en réunion.
  • et bien décoré : idéalement avec des plantes, de jolis meubles avec des livres : bref, il faut séduire par la vidéo : refléter l’ambiance chaleureuse qui règne dans vos locaux.

4ème astuce : briefez la personne avant le tournage

Si l’objectif de cette vidéo est de mettre en avant l’expertise de votre société sur un sujet donné, il faudra choisir la bonne personne pour l’interviewer.

Les 3 principaux critères dans la sélection de l’intervenant.e :

  • La légitimité par rapport au sujet donné : la personne interviewée doit être experte du sujet et directement concernée. L’information sera plus fiable et précise. Par exemple : le cofondateur pour du storytelling, un chef de projet pour une étude de cas, ou le commanditaire direct pour une vidéo témoignage client.
  • L’aisance face à la caméra. Attention : un collaborateur à l’aise à l’oral ne l’est pas forcément lors d’un tournage. Ce n’est pas le même exercice ! Si possible, privilégiez une personne déjà intervenue dans vos vidéos.
  • La concision, l’esprit de synthèse. Le seul ennui, avec les personnes à l’aise sur un sujet, c’est qu’elles peuvent facilement s’éterniser dessus. Mieux vaut privilégier une personne qui saura répondre avec sobriété à vos questions, pour éviter que votre public s’ennuie.

Même si vos intervenants sont à l’aise face à la caméra, le briefing est une étape incontournable. Vous leur transmettrez toutes les informations nécessaires à un tournage efficace et en phase avec vos objectifs.

  • Partagez avec eux l’audience à laquelle vous vous adressez, pour qu’ils puissent orienter l’angle de leur discours et le ton,
  • Rappelez-leur les objectifs de cette vidéo,
  • Validez les questions si besoin,
  • Rassurez-les concernant le tournage : mettez-les en confiance en encourageant la spontanéité (surtout : pas de réponses apprises par cœur !). Dites-leur que vous serez prêts à répéter en amont avec eux, à faire plusieurs prises si besoin.

5ème astuce : pour créer votre vidéo, choisissez un outil de montage facile à utiliser

Cette étape est très importante, car cet outil va habiller votre vidéo. En clair, c’est grâce à lui que vous pourrez intégrer des éléments graphiques (animation) ou textuels qui donneront du dynamisme à vos vidéos. Donc plus pratique pour vous.

  • Choisissez un outil qui vous propose des templates déjà préconçus : si vous n’avez pas les compétences graphiques pour le faire, vous pourrez, grâce à l’outil, avoir une belle base niveau design. Veillez à ce que l’outil vous permette de procéder à la personnalisation de ces templates, pour importer votre charte graphique (logo, couleurs, police de texte).
  • Découpez ensuite les instants de votre vidéo : ceux que vous souhaitez garder, supprimer, ou d’autres, qui pourront servir pour un making-off ou un bêtisier.
  • Veillez à ce que l’interface vous permette l’exportation de vos propres fichiers. Pourquoi ? Car dans une vidéo corporate, il faut rester authentique pour se démarquer de la concurrence. Cela veut dire utiliser ses propres photos, ses propres médias, et pas ceux récupérés dans des banques d’images, que l’on a vus cent fois.
  • Un outil de montage vidéo complet doit aussi vous proposer l’option sous-titres (car la majorité des vidéos est regardée sans le son) et le text to speech : ici, il sera possible de créer une voix-off, directement à partir du texte que vous aurez tapé.

Et vous ? Vous aimeriez aussi prendre la main sur votre montage vidéo, réaliser régulièrement des vidéos de qualité, grâce à un éditeur vidéo, une solution vous permettant de choisir les bons templates vidéo, et valable pour plusieurs utilisateurs ? Avec Pitchy, en plus de choisir un template sur l’interface parmi de nombreux modèles, vous pourrez monter vos rushs filmés avec vote iphone, ajouter des thèmes, des filtres, des transitions, de l’animation, du texte, pour adapter votre projets aux différents usages. Vous aurez également accès à une bibliothèque de photos. Que ce soit pour des vidéos explicatives, des clips, des tutoriels ou encore des vidéos animées, réalisez de superbes vidéos avec Pitchy ! Demandez une démo de Pitchy dès maintenant !

marc burger author
Marc Burger
Content Manager

Content Manager passionné chez Pitchy, Marc excelle dans la conception et la mise en œuvre de stratégies captivantes, alliant rédaction percutante et analyse poussée pour vous offrir la meilleure information !

Informations
Date de création 08/06/2023
mburger@pitchy.fr

Ressources

Articles populaires